Nos 8 conseils pour réussir votre Personal Statement UCAS ?

22/6/2022

Le Personal Statement est un essai de 4 000 caractères pour 47 lignes maximum. Il permet aux candidats d'exprimer leur motivation et leur attrait pour une filière ou une matière précise.

Cet essai est destiné aux jury des 5 programmes pour lesquels vous aurez formulé vos voeux UCAS. Cela rend l'exercice difficile car il ne faudra en citer aucun expressément. Vous devrez surtout vous concentrer sur votre intérêt pour la filière ou la matière dans laquelle vous postulez, en intégrant un certain nombre d'éléments.

Voici nos 8 conseils :

1) Faîtes de vos intérêts académiques un point central

Les candidats devront consacrer 80 % de leur Personal Statement à l'intérêt intellectuel et académique qu'ils portent pour la filière ou la matière choisie (le sujet). Vous devrez expliquer comment vous avez développé cet intérêt, à travers vos lectures, vos expériences ou vos cours. Il faudra également mettre l'accent sur vos engagements de manière plus large et démontrer qu'il existe une cohérence entre votre parcours jusqu'ici et votre choix d'études.

2) Structurez votre essai

Bien qu'il n'y ait pas de modèle ou de structure particulière à respecter, il est très important que votre essai soit fluide et agréable à lire. Imposez vous donc des exigences de structure, faîtes en sorte que chaque paragraphe soit relié au suivant par des connecteurs et efforcez vous de trouver un fil conducteur.

3) Revenez aux origines de votre intérêt pour le sujet

Il est intéressant que le candidat réfléchisse à la manière dont est né son intérêt pour le domaine d'étude dans lequel il postule. Ainsi, pensez à raconter votre premier contact avec le sujet, les premiers cours, les premières lectures ou conférences...
C'est un élément qui intéressera le jury et qui vous permettra en prime de vous interroger sur votre attrait pour le sujet ainsi que de créer un récit chronologique.

4) Détaillez ce que vous avez fait pour continuer à développer votre intérêt pour le sujet.

Interrogez vous. Qu'avez vous fait concrètement pour vous renseigner et développer votre intérêt pour le sujet en dehors des cours du lycée? Encore une fois, vos lectures, conférences et autres activités seront les bienvenus pour enrichir votre récit.
Vous devrez expliquer ce que vous avez retiré de ces expériences, pourquoi et comment elles vous ont marqué et ce que vous projetez de faire pour continuer à explorer votre sujet.

Notez que cette partie n'est pas strictement limitée à l'apprentissage académique. Parfois, le milieu culturel, les antécédents et l'éducation d'une personne peuvent avoir contribué à développer son intérêt pour un sujet. Par exemple, un enfant issu d'une famille d'entrepreneurs pourra utiliser son "background" pour expliquer son intérêt pour des programmes en "Business". De même, un enfant issu d'un milieu très multiculturel pourra mentionner la diversité de ses origines et la sensibilité qu'il ressent pour différentes cultures.

5) Décrivez vos expériences "extra-académiques" et mettez les en lien avec le sujet

Par expériences "extra-académiques", comprenez expériences professionnelles et extra-scolaires en général.

Vos expériences professionnelles ont leur importance. Elles peuvent avoir un lien avec votre sujet, vous avoir apporté des compétences supplémentaires, vous avoir conforté dans votre choix ou vous avoir inspiré pour votre projet futur.

De même, on vous a surement confié un rôle lors de vos expériences associatives, sportives, artistiques ou autres. Expliquez l'influence de ce rôle sur votre caractère, l'expérience que vous en avez retirée et les qualités que ce rôle vous a permis de développer (analytiques, leadership, communication...).

Ici, l'idée est de montrer que ces expériences vous ont préparé à relever les défis d'un programme universitaire exigeant.

6) Évoquez votre désir d'étudier dans un environnement anglo-saxon et multiculturel

Les universités anglaises accordent une grande importance à la richesse et à la diversité de leur corps étudiant. À vous de montrer que vous l'avez compris et que vous êtes en phase avec cette philosophie.

7) Soyez exigeant et précis sans être ridicule

Vous devrez évidemment utiliser un langage académique et formel. Il est également important d'effectuer une analyse rigoureuse et intelligente de votre sujet et de vos motivations.

Néanmoins, ne tombez pas dans la caricature, évitez les formules maladroites ou trop soutenues. Privilégiez des formules, claires courtes et impactantes plutôt que des phrases à rallonge ou des expressions ridiculement désuètes et trop soutenues.

8) Mettez-vous en avant mais restez humble

Il est important de trouver le juste milieu entre les deux. Le personal statement est un exercice d'auto-promotion, il faudra donc insister sur vos qualités, vos expériences et votre intérêt pour le sujet.

Cependant, attention à l'arrogance. Évitez les superlatifs pour vous qualifier, gardez les pour les autres !